Munich Personal RePEc Archive

Macédoine et Grèce: Est-ce-que l’Union Européenne est sans réponse dans la dispute autour du nom ?

Mico, Apostolov (2006): Macédoine et Grèce: Est-ce-que l’Union Européenne est sans réponse dans la dispute autour du nom ? Published in:

[img]
Preview
PDF
MPRA_paper_6536.pdf

Download (133kB) | Preview

Abstract

La dispute autours du nom entre la Grèce et la Macédoine a eu des phases turbulentes qui ont menacé de créer un conflit non pas seulement diplomatique, mais beaucoup plus que cela. Il semble que le nom est d’une importance crucial pour les deux pays et ainsi, cette problématique intimide de mettre les autres (UE) dans une position plus ou moins insolvable. En plus, il n’y pas de solution constructive, qui va mettre fin à ce conflit là. L’étude qui va s’ensuivre va analyser les problèmes de l’Union Européenne dans le contexte des politiques durables, de l’avenir consternant et la sensibilité croissante entre les deux pays. Le première partie va donner une perspective du début de la dispute et l’instabilité des frontières européennes, désolation de l’ex Yougoslavie et la naissance de la Question Macédonienne. La deuxième partie va analyser l’embargo du Gouvernement Grecque et la situation diplomatique explosive en 1994. Puis, on se focalisera plus sur la position des puissances européennes, une position indéfinie (la dispute est reportée après interférence des Etats-Unis). Le troisième domaine d’analyse sera celui du moment essentiel pour le futur de la dispute – la reconnaissance par les Etats Unis du nom constitutionnel de la République de Macédoine (2005). Alors, après cette décision la Grèce à menacé de bloquer l’adhésion de la Macédoine dans l’Union Européenne et l’OTAN et la position de l’Union Européenne est influencée énormément par la Grèce. Enfin, nous essayerons d’évoquer quels sont les solutions possibles ainsi que le chemin pour parvenir à résoudre une fois pour toute le problème. En outre, on doit parvenir à des résultats qui seraient valable à l’ avenir proche, parce que les possibilités de solution de cette dispute sont ‘irrationnels’ et dépend des positions du ’noyau dur’ de l’UE et les indications de changement (en faveur d’un ou l’autre pays) dépendent de courant développement / gravité/ stabilité de la situation dans le Balkan en général.

UB_LMU-Logo
MPRA is a RePEc service hosted by
the Munich University Library in Germany.