Munich Personal RePEc Archive

The EU-Africa summit 2021 : Quo vadis, in the light of Brexit and Corona

Kohnert, Dirk (2021): The EU-Africa summit 2021 : Quo vadis, in the light of Brexit and Corona.

[img]
Preview
PDF
MPRA_paper_106283.pdf

Download (494kB) | Preview

Abstract

ABSTRACT & RÉSUMÉ : Abstract: Every three years, the AU-EU summit reunites African and EU leaders to outline the future direction of cooperation. The 6th summit had been to reaffirm and renew the partnership between the two blocks already in October 2020, but it was pushed back to the first quarter of 2021 or even later due to COVID-19 crisis. Besides, Brussels had to deal with its own post-Brexit situation and its repercussions on EU-Africa relations, excluding the UK. African states, for their part, wanted to renegotiate the EU-Africa partnership and to balance it with new promising Post-Brexit visions of the British premier Johnson about increased economic ties with the African Angloshere. China and other global players compete with the EU and its member states in the new scramble for African resources. Given that Africa is increasingly courted by other partners it could be inclined to successively limit its relations with the EU and see it as a mere provider of aid and security against Islamic terrorism. This trend was reinforced by the fact that the new EU-Africa strategy still hasn't been approved by EU member states. And a timely replacement of the Cotonou Agreement, which expires in November 2021, is open to question. ------------------------------------------------------------------------------- RÉSUMÉ: LE SOMMET UE-AFRIQUE 2021 : QUO VADIS, COMPTE TENUE DU BREXIT ET DE LA CORONA : Tous les trois ans, le sommet UA-UE réunit les dirigeants africains et européens pour définir l'orientation future de la coopération. Le 6e sommet devait réaffirmer et renouveler le partenariat entre les deux blocs déjà en octobre 2020, mais il a été repoussé au premier trimestre 2021, ou même plus tard, en raison de la crise du COVID-19. En outre, Bruxelles a dû faire face à sa propre situation post-Brexit, compte tenu l'exclusion du Royaume-Uni, et à ses répercussions sur les relations UE-Afrique. Les États africains, pour leur part, souhaitaient renégocier le partenariat UE-Afrique, et l'équilibrer avec les nouvelles visions post-Brexit prometteuses du premier ministre britannique Johnson sur le renforcement des liens économiques avec l'Angloshere africaine. La Chine et d'autres acteurs mondiaux sont en concurrence avec l'UE et ses États membres dans la nouvelle ruée vers les ressources africaines. Étant donné que l'Afrique est de plus en plus courtisée par d'autres partenaires, elle pourrait être encline à limiter successivement ses relations avec l'UE et à la considérer comme un simple fournisseur d'aide et de sécurité contre le terrorisme islamique. Cette tendance a été renforcée par le fait que la nouvelle stratégie UE-Afrique n'a toujours pas été approuvée par les États membres de l'UE. Et un remplacement opportun de l'accord de Cotonou, qui expire en novembre 2021, est sujet à caution.

Logo of the University Library LMU Munich
MPRA is a RePEc service hosted by
the University Library LMU Munich in Germany.